Kaamelott le jeu ! Rencontre avec le créateur !

Publié le 9 Octobre 2017

Les Kroquants sont partis à la rencontre de Yann. L’homme à l'origine de la création du jeu de plateau Kaamelott.

Événement à venir. Kaamelott le jeu c'est ici !

 

Comment as-tu découvert Kaamelott ?       

J’ai découvert Kaamelott un peu par hasard au début de sa diffusion en 2005. Je refusais de voir la série à ses débuts, car la légende arthurienne est quelques chose de très spirituel pour moi et le fait que ce soit « le digne successeur » de Caméra Café, je n’avais pas envie de voir le résultat. Et puis, à force d’entendre des éloges sur la série, je me suis laissé convaincre de voir au moins un épisode. On voit maintenant à quel stade j’en suis ^^

 

Quel est ton personnage, ton épisode, ta citation et ton livre préféré ?

Quelle question…. Euh je dirais la série entière ! Si je devais choisir, je pense que mon personnage préféré est celui du Tavernier. Car ayant fait le tavernier pendant 6 mois, j’arrive plus à m’identifier à lui et comprendre ses galères. En ce qui concerne la citation préférée, en fait, pour moi il y en a deux. La première est celle de Loth dans le livre V : « Vous entendez ça ? Il parait que je suis malpoli ! Qu'est-ce que vous en pensez bande de trous-du-cul ? » et la seconde, c’est celle de Goustan dans le livre VI : « Hé ! A l'origine j'étais sorti pour lâcher une caisse, mais quand on vous voit comme ça dans le clair de lune, on n’a pas envie de bousiller le tableau. J'vais aller loufer à l'intérieur pour emboucaner les autres fumiers. Profitez ! Le plus beau dans les histoires d'amour, c'est le début... ». Enfin, mon épisode préféré c’est « Le Monde d’Arthur » et donc le livre préféré c’est le II (Tome 1).

 

A l'occasion d'un rassemblement de fans de Kaamelott à Bréhémont, tu es venu présenter ta création, le jeu de plateau Kaamelott. Comment t'es venue l'idée d'un tel projet ?

L’histoire du jeu, ça été tout un imbroglio… ^^ Après un anniversaire bien morose, je me trainais sur les réseaux sociaux sur un groupe de fans de la série. Et à un moment, il y a un post d’un membre qui a attiré mon attention : Créer un Trivial Poursuit Kaamelott. Le soir même, je me suis lancé le défi de faire une ébauche du plateau (juste pour le fun au départ). Et lorsque j’ai publié l’aperçu de ce plateau, ça créer un engouement inimaginable, comme si on venait de réveiller une ruche au petit matin. Un petit club de 4 chevaliers s’est formé autour de moi très vite pour m’aider à la tâche. Le groupe s’est réduit avec le temps à cause de divergences, on a fait table en marbre, et de nouveaux chevaliers sont arrivés pour m’aider. Et donc, trois ans plus tard, on y est parvenu.

 

"Quand on remporte le tour à sloubi on a 14 solutions possibles..." Ton jeu, il est aussi simple ou tu peux nous l'expliquer en 2-3 phrases ?

C’est vrai que les règles semblent velues au départ. Mais si je devais résumer le jeu, je dirais que c’est un jeu de questions-réponses, sur une base de Trivial Poursuit, avec des notes de Monopoly, de Labyrinthe, La Bonne Paye, on arrose tout ça du pognon, il y a des défis de Merlin et des fourberies d’Elias pour pimenter le jeu ainsi que pleins d’autres clins d’œil à la série. C’est un vrai jeu de stratégie, d’aventure et de fun. Je pense qu’on peut être fiers de ce qu’on a créé.

 

Tu ne travailles pas seul sur ce projet, parle nous de ton équipe ? Et de la répartition des rôles ?

Le projet repose sur deux personnes principalement : Clément (qui était l’auteur de l’idée du Trivial), sans qui, ce projet n’aurait jamais pu aboutir, et moi-même (Tout le monde m’appelle « Sir », pour coller à l’ambiance). J’avais les rôles de chef de projet, graphiste, concepteur, rédacteur et correcteur. Clément était en charge également des corrections et la création d’une partie des défis/fourberies ainsi que les objets de chez Venec. Ensuite nous avons Didine, rédactrice, correctrice et chef du clan des gonzesses, Alison, Lucile, Catherine, Albin, Sébastien, Jules, Alexandre, Antoine qui ont tous été les rédacteurs de l’ensemble des questions du jeu. Et enfin Gaëtan qui m’a aidé sur la partie visuelle et qui a créer les livrets du jeu.

 

Vu que tu es en pleine création du jeu Kaamelott, quel jeu du Pays de Galles est-ce que tu préféres ?

Le jeu du Pélican, car ce jeu est aussi tordu et complètement barré que moi.

 

Tu as présenté ton jeu à l'occasion de nombreuses soirées, notamment à Rennes, quels sont les retours pour le moment et est-ce que ça t'a donné de nouvelles idées ?

Que du positif. Des bonnes tranches de rires, quelques remarques au niveau du design et sur la construction de certaines phrases mais que des félicitations et beaucoup d’idées pour une extension des défis et des fourberies. Ca me confirme que notre jeu est prêt pour le grand public. Mais je veux dire que toute cette aventure a pour but de se faire plaisir et que même si la finalité commerciale n’est pas au bout, au moins on peut être fiers de notre création. Une véritable aventure humaine.

 

Où en es-tu du développement du jeu ? Tu veux passer par le circuit officiel, comment imagines-tu ta rencontre avec Alexandre Astier ?

Pour le moment on termine la phase de test. On a créé 50 nouveaux défis de Merlin et 50 nouvelles fourberies d’Elias. Cela va nous permettre de peaufiner les dernières modifications avant de valider l’ensemble du jeu avant d’aller voir Alexandre Astier. L’idée est de lui soumettre le jeu et de lui laisser la main sur la distribution. Car je ne suis pas compétent dans ce domaine, et seul le créateur doit pouvoir décider pour un tel produit sur sa série, comme il le fait déjà pour les BD et comme ça sera le cas avec les films. Ma rencontre je ne l’imagine pas, car c’est toujours le scénario non imaginé qui se passe. Le seul objectif est de faire une partie avec lui, après on verra.

 

Au même titre que le bar est fermé, sauf si c'est un poisson... comment prévois-tu la commercialisation du jeu ?

J’ai profité du développement du jeu pour l’utiliser comme projet marketing dans le cadre de mon Master. J’avais basé la distribution sur la base de ce qui existe déjà pour les BD. A savoir les magasins de jeux spécialisés ainsi qu’un distributeur exclusif type Fnac. Avec deux choix de produits : Un basique et une version deluxe avec des personnalisations et des détails un peu plus soignés.

 

Qu'est-ce qu'il se passe le 14 octobre ?

Je crois que je descends dans le sud. Vous savez ces histoires de nord et sud, en fonction d’où on est tourné, ça change tout. Mais je crois que le jeu fera une halte à La Rochelle, dans le pays du clan des Kroquants. J’espère que je serai considéré comme du gratin :D

 

Le groupe facebook du jeu : Groupe pour la création du jeu Kaamelott

Le twitter de Yann :  @yannormeaux

 

Merci à la team #LesKroquants 

@Kaamelott59    @lady_46    @Michel_BIM     @ilona_rnd 

 

 

Rédigé par King_Arturus

Publié dans #Kaamelott, #Interview, #Le jeu

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Shana lilie 14/10/2017 02:18

beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte. un blog très intéressant. J'aime beaucoup. je reviendrai. N'hésitez pas à visiter mon blog (lien sur pseudo). au plaisir

Camille poulette 12/10/2017 18:33

Quelle chance vous avez Sire d'aller là-bas ! J'espère que vous allez vous éclater hein ! (je suis partout, pas que sur les ITW) Et puis votre nom sur une affiche... Sans déconner c'est classe ou pas ??

King_Arturus 12/10/2017 22:01

Chère Camille.
C'est surtout vous qui êtes classe. Merci de nous suive au quotidien.
À très vie